L'Amour Naturel

 

6ème extrait du Livre "Le Développement Naturel".

 

 

 

 

  " L’Amour Naturel, est la même vibration absolue que la Lumière et l’énergie de Vie. Toutes trois, sont une seule et unique « grande » vibration, d’où naissent toutes les autres.

 

L’Amour Naturel, s’apparente au Don total et inconditionnel de l’énergie nécessaire à tout Être pour être en Vie. C’est un Don continu et infini d’énergie vitale.
Quand mon Corps physique (l’Être humain) termine son cycle de service, ce que je suis – parce que je ne suis pas le Corps – continu de recevoir l’énergie vitale de Lumière.

 

Si l’Amour est le Don inconditionnel et illimité de Vie, c’est donc l’Origine de tout.
Il se peut que certains n’entendent pas par le mot Amour ceci (la vibration vitale originelle et absolue) et cela importe peu, puisque les mots de l’Esprit humanisé ne peuvent être tout à fait justes pour décrire l’Essence naturelle de ce qui est.
Cependant, l’Amour partagé ici, l’Amour Naturel, est finalement la Nature même. Parce que la Nature est l’état originel de tout, elle est la Vérité. Et la Vérité, est avant tout ce qui est.

 

  Nous manifestons d’ailleurs, lorsque nous apprécions quelqu’un au point de sentir l’élan de tout lui donner (de nous donner entièrement), notre Nature d’Être venant de l’Amour Naturel.

 

Mais, parce que nous nous identifions à l’Être humain et à une personnalité, nous ne sentons cet élan de Don absolu continuellement.

 

Ceci, car l’Esprit qui s’identifie s’associe à l’Intellect. Ainsi interprète et analyse-t-il cet état sans comprendre qu’il est véritablement l’état naturel de ce qu’il est.
L’Amour Naturel est donc bien ce Don d’énergie infini et inconditionnel à tout ce qui est. En cela, c’est le début et la fin de tout, puisque par l’Amour est la Vie et sans l’Amour, la Vie n’est plus.

 

L’Amour est ce qui nous unit tous en un seul et unique être, en une seule et unique grande Entité Lumineuse Absolue, car tout ce qui est, est continuellement traversé par l’énergie vitale.
Parce que cette grande vibration qu’est l’Amour donne naissance à tout et nous traverse tous, il est naturel que notre Raison d’être soit l’Amour en tant que Don inconditionnel de soi.
Comme cette vibration est l’Espace même et se trouve partout, ce n’est donc pas un sentiment qui nous arrive soudainement.

En effet, l’Amour n’arrive pas tout à coup, ni quand je le choisis. L’Amour n’est pas une décision et quand je le sens, je ne fais que reconnaître la vibration vitale préexistante entre ce que je suis et ce qui est.

 

  Une fois de plus, l’Illusion de Contrôle est présente dans la conception commune de l’Amour. L’Esprit humanisé, croit que l’Amour se décide, qu’il peut être nié, remis à plus tard, modifié et potentiellement faux.
Or, si l’Amour est la grande vibration absolue et origine de tout, quoi que je crois en penser et quoi que j’en dise, je viens de l’Amour et l’Amour me traverse. Je ne peux alors, moi-même, qu’aimer continuellement, infiniment et inconditionnellement tout ce qui est, que je le reconnaisse ou non.

 

Dans l’expérience terrestre, l’Esprit humanisé confond effectivement l’Amour avec un sentiment.
Cependant, un sentiment ou une émotion n’arrivent que parce qu’il y a pensée(s). Sans pensée, les sentiments et les émotions n’existent pas.

 

Le Senti est la seule vérité. Le Senti de ma Résonance vibratoire, dans l’Espace présent. C’est l’analyse intellectuelle de ce qui est senti, qui créer des réactions émotionnelles et sentimentales.
Nous voyons, qui plus est, que la construction du mot « sentimental » ne peut être plus honnête. « Mentaliser ce qui est senti », est la signification littérale.
Ceci, inconsciemment bien sûr, parce que l’Esprit qui s’identifie à l’Être humain et à son Intellect, ne comprend pas que tout ce qui est senti est vrai, et est avant même ce qui est pensé.

 

Par inconfort de l’incompréhension de ce qui est senti, l’Esprit analyse et interprète. Ainsi croit-il illusoirement qu’il est touché par une émotion, puis qu’il pense en fonction, ou bien, que sa compréhension de ce qui est est le fruit de ses pensées. Tandis que le processus naturel est tout à fait inverse et immuable.

 

Il est impossible de penser si rien n’est senti. Et, si rien n’était senti, cela signifierait qu’aucune vibration, aucune information ne serait présente. Or, les vibrations se trouvent partout, puisque tout en est composé. Comment se pourrait-il alors que ce qui est pensé ne vienne pas de ce qui est senti ?  

La pensée, ne peut être enclenchée si aucune information vibratoire n’est sentie premièrement, consciemment ou inconsciemment.


Comme dit et redit, tout ce qui est est vibrations. Naturellement, c’est donc par les vibrations présentes que tout jaillit en soi : le Senti et les Inspirations, les Envies et les Compréhensions, tout comme l’analyse et les pensées, les émotions et les sentiments. La vibration est l’origine.
Dans l’expérience terrestre, c’est par l’incompréhension passagère de l’Esprit qui se croit humain parce qu’il se voit humain, que l’analyse et la définition transforment la fréquence vibratoire des informations premières.

 

  L’Amour n’arrive donc pas soudainement ; l’Amour Naturel est toujours, et j’aime continuellement.

 

Quand l’Esprit humanisé se dit « amoureux » d’un autre Être, il interprète ce qu’il sent comme l’Amour venant de naître. Pourtant, c’est bien ce que nous sommes qui nait de l’Amour.

 

Quand l’Esprit se pense et se dit amoureux, il n’est finalement qu’en train de reconnaître et sentir la vibration d’Amour qui préexiste entre tous les Êtres. Il sent et découvre ce qui nous unit tous inconditionnellement. Il sent ce qui est déjà présent, et parce que cela "colle" avec ses croyances et ce qu’il a déterminé comme ses préférences, il se définit « amoureux ».

 

En réalité, l’Amour n’a rien à voir avec ce que l’Esprit pense. D’ailleurs, l’Amour est Union, comment pourrait-il venir de pensées alors que ce sont justement l’interprétation intellectuelle et la définition qui divisent ce qui est uni (par confusion).
Je n’ai pas Besoin de croire l’Amour, ni de le penser. Je n’ai pas Besoin de le décider, ni de lui faire confiance. Je n’ai pas même Besoin de le comprendre.

 

Peu importe que je reconnaisse et m’ouvre à la Conscience de l’Amour Naturel comme étant mon Origine et ma vibration première absolue, cela ne change rien à ce qu’il est et à sa présence inconditionnelle en moi.
Car, même si l’Esprit est puissant, si dans l’expérience terrestre d’incarnation je crois renier l’Amour, ce que je suis naturellement ne le peut ni ne le veut pas. Ainsi, je reste toujours Amour Naturel, j’émane naturellement toujours l’Amour, et je suis toujours « amoureux » de tout.

 

* Pourquoi cette confusion de l’Amour avec un sentiment alors ?
  Parce que, l’identification (passagère) de l’Esprit à l’Être humain est la source de toutes les confusions et incompréhensions. Ainsi l’Esprit humanisé crée-t-il des sentiments par l’analyse intellectuelle et normalise de pouvoir décider seul pourquoi il sent le lien d’Amour.
Parce qu’il croit que les pensées et les émotions peuvent remettre en question ce qui est senti naturellement, il interprète les choses à l’envers.

 

  Dans mon expérience terrestre présente, je peux sentir l’Amour Naturel quand je redeviens Observateur. La Contemplation est, avec le Don inconditionnel de soi, l’expression la plus pure de l’Amour.
Contempler, c’est regarder ce qui est pour ce qu’il est, sans le dénaturer (ou le déformer). Je ne pense pas ce que je vois, je ne le définis pas, je n’ai ni attente, ni désir envers ce qui est vu.
La Contemplation, c’est finalement la Reconnaissance pure. La Reconnaissance que ce qui est est, la Reconnaissance de ce qui est pour ce qu’il est vraiment, la Reconnaissance du Bénéfice et de la Raison d’être de ce qui est, la Reconnaissance du Sens de ce qui est même si je ne le comprends pas encore intellectuellement. La Contemplation, est donc la Reconnaissance indéfinie et inconditionnelle.
Quand je contemple, je m’ouvre à la Conscience qu’il n’y a véritablement aucune séparation entre ce qui est vu et ce que je suis. Je reconnais, par l’Observation et le Senti, que mon Regard fait partie de ce qui est vu et que ce qui est vu se trouve en mon Regard. Je suis alors véritablement en contact avec l’Union Naturelle.

 

  S’unir avec un autre Être dans l’expérience, n’est pas aimer l’autre plus que n’importe qui ou n’importe quoi. C’est naturellement et simplement une Attirance venant d’une grande Résonance vibratoire de ce que je suis avec ce qu’est l’autre. Et, si la Résonance est grande, c’est parce que nos vibrations sont grandement similaires et complémentaires.
L’Amour n’est pas ce qui réunit seulement deux être ; l’Amour est ce qui unit tous les êtres. Et la Résonance-Attirance vibratoire, est ce qui invite deux Êtres en particulier à s’unir, une nouvelle fois, dans l’Espace présent de l’expérience.

 

De l’Amour Naturel, découlent – naturellement – tout ce que nous sommes et tout ce qui est. Aussi, manifester l’Amour Naturel dans l’expérience terrestre, est manifester le Respect inconditionnel, la Sympathie inconditionnelle, l’Accueil inconditionnel, la Bonté, et la Responsabilité Naturelle.
Remarquons que toutes ces manifestations de l’Amour Naturel dans l’expérience n’ont rien à voir avec l’analyse, les pensées ou les émotions, ni le Corps physique d’ailleurs. Car, pour l’Être humain (le Corps) aussi, la réalité n’est pas sa densité, mais sa Raison d’être : le service inconditionnel.

 

Reconnaissons-le,  le Corps est naturellement service inconditionnel d’Amour Naturel. Il n’y a pas, dans l’expérience, plus parfait exemple de Don absolu de soi que les Corps. "

 

 

 

 

 

 

Belle continuation,
Héliya & Co
Heart's Harmony


 

Please reload

Archives

February 9, 2019

Please reload

Héliya, Heart's Harmony

Vendée, La Rochelle, France - Séoul, Corée

N° Siret : 818 333 338 00015  -  APE : 8690F

©2016 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now